Engagé sans relâche dans la dynamique tendant à améliorer le climat des affaires et des investissements au pays, le Guichet Unique de Création d’Entreprise a rendu effective depuis le mois d’octobre 2017, l’une des réformes contenue dans la feuille des routes des réformes Doing Business 2019 : il s’agit de l’application dénommée « E-guce » qui permet aux requérants de suivre en ligne et de connaitre, à partir de leurs ordinateurs, tablettes ou Smartphones, l’état d’avancement de leurs dossiers déposés au Guichet Unique de Création d’Entreprise.

Il leur suffit juste d’avoir une connexion internet pour accéder à cette facilitation par le lien e-guce.guichetunique.cd

L’objectif ultime de cette application s’inscrit dans la mission du GUCE, celle de toujours procurer la satisfaction et le sourire aux requérants à travers la célérité de l’action et la facilitation tous azimuts.

Ainsi, même en attendant la clôture et le retrait consécutif de son dossier le requérant ne doit pas être angoissé puisque ne sachant pas comment évolue son dossier au GUCE.

C’est justement pour l’apaiser sur ce point et le rassurer qu’E-guce a été conçu mis en œuvre. Comme pour faire le Saint Thomas, le GUCE a convié ce lundi 15 Janvier 2018 tous les services intervenants et partenaires ainsi que la presse à une réunion de démonstration de cette application accessible à tous.

Y’ont été ainsi représentés l’ANAPI (par son DG et son DGA), l’INSS(par son DGA),la DGI(par son Directeur d’Assiette), l’ONEM, l’INPP, etc.

Une autre réforme en cours dont l’aboutissement est attendu dans un proche avenir est la mise en réseau effectif de tous les services intervenants, en commençant par l’administration fiscale (DGI).

Au cours de cette réunion qui s’est clôturée par une visite guidée des différents services techniques du GUCE, l’on a noté l’engagement ferme de tous les services partenaires à s’impliquer pour l’effectivité du réseautage, ce qui permettra de réduire très considérablement le délai de la création d’entreprise en le ramenant pratiquement à un, si non à deux jours.